Construire son CV

Vous vous apprêtez à créer un cv. Sachez, qu'il n'y a pas de CV universel établi, quel que soit son destinataire.
Votre futur CV doit être personnalisé et bien construit. Suivez nos conseils.

Première étape : la collecte et le tri des informations

Il sera dans un premier temps utile d'élaborer et de sauvegarder un document type, dans lequel vous intégrerez toutes les informations vous concernant : données personnelles, études, stages, expériences professionnelles détaillées et exhaustives. Ce document complet vous permettra de disposer de tous les éléments nécessaires, il vous servira de base, mais vous ne devrez en aucun cas l'utiliser tel quel.

Il faudra ensuite opérer un tri parmi ces éléments, de manière à produire un CV circonstancié, adapté à chaque destinataire. Même si vous postulez pour un type de poste similaire dans diverses entreprises, les informations à privilégier ne seront pas forcément les mêmes d'un interlocuteur à l'autre.

La personnalisation du CV, en fonction de ce que vous avez pu apprendre sur les attentes particulières d'un employeur, peut être décisive pour décrocher un entretien. Une entreprise connue pour la qualité de sa relation client sera sensible à vos compétences en matière de démarchage téléphonique. Une autre, portée sur les nouvelles technologies, s'intéressera plus spécifiquement à votre maîtrise de tel ou tel logiciel informatique...

Le titre, ou "accroche"

Immédiatement après vos données personnelles éventuellement accompagnées d'une photo, une formule courte, en caractères gras, sera bienvenue en guise de titre pour votre CV. Cette formule aura pour but de vous définir en quelques mots, par rapport au poste auquel vous postulez. Il s'agit ici de se concentrer sur l'essentiel, de manière à attirer l'attention du recruteur sur une totale adéquation entre votre profil et votre candidature.

À titre d'exemple, si vous avez déjà un parcours professionnel à mettre en avant : Responsable des ventes, 7 ans d'expérience dans le secteur agroalimentaire Ou encore, pour une recherche de premier emploi : Électromécanicien, BTS en alternance, secteur automobile

Cette formule d'accroche est un incontournable des CV d'aujourd'hui. Elle doit faire l'objet d'une attention particulière afin de remplir à 100% son objectif.


Les rubriques essentielles du CV

Dans l'ordre et quel que soit le type de CV choisi, les rubriques incontournables sont toujours les mêmes : données personnelles, titre ou accroche, expérience professionnelle, formation.

Les données personnelles

Les données personnelles indispensables sont bien sûr l'identité, l'adresse compléte, les numéros de téléphone fixe et mobile (placez idéalement les heures où vous êtes joignables), enfin l'adresse e-mail.

Sur ce dernier point essayez, dans la mesure du possible, d'utiliser une adresse sérieuse. On préférera une adresse de type nom.prenom@mail.com à gros.minet585@mail.com.

Enfin notez que les informations sur votre état civil telles que l'âge, la situation familiale ou la nationalité ne sont pas obligatoires. C'est à vous d'estimer si elles peuvent apporter un plus en fonction du poste visé.

Les expériences professionnelles

Sauf en cas de recherche d'un premier emploi, la rubrique "expérience professionnelle" est déterminante. Pour chaque emploi répertorié, elle doit comporter les dates, la mention précise du métier exercé, ainsi que le nom et la localisation de l'entreprise.

Pour les postes directement liés à votre candidature, des informations complémentaires seront fournies sur les tâches et responsabilités exercées ainsi que sur vos éventuels résultats chiffrés.

En cas de carrière déjà étoffée, inutile d'encombrer votre CV avec de lointains petits boulots de vacances. En revanche, les "trous" prolongés ne sont pas les bienvenus, à moins d'être justifiés par des périodes de formation (notamment en cours de chômage) ou autres raisons positives (congé parental, année sabbatique motivée...).

Pour un débutant, cette rubrique comprendra les éventuels stages en entreprise, en insistant sur ceux qui sont en rapport avec l'emploi visé.

Les formations / diplômes

La rubrique "formation" ne doit en aucun cas être un catalogue détaillé de votre scolarité depuis la maternelle. Elle doit se concentrer sur vos diplômes ou niveaux d'études les plus élevés (dates, diplôme obtenu, établissement).

Si vous êtes titulaire d'un master, inutile de mentionner votre baccalauréat (à moins d'avoir décroché la mention Très bien).

Les formations complémentaires en relation avec la candidature feront bien sûr l'objet d'un développement particulier.


Les rubriques annexes

La rubrique sur les compétences ou savoirs spécifiques (langues étrangères, outils informatiques...)

Cette partie n'est pas indispensable si ces éléments ont déjà été notifiés dans les rubriques "expérience professionnelle" ou "formation". En tout état de cause, elle doit être utile. Mentionner un anglais lu, parlé, écrit sans autres précisions ne sert à rien, d'autant plus si le poste convoité n'exige aucune compétence en ce domaine. C'est à vous d'estimer si une telle rubrique peut être un atout pour votre candidature, et il faut alors y apporter des éléments significatifs.

La rubrique "centres d'intérêt / loisirs",

C'est celle qui clôture traditionnellement un CV, doit également être pertinente. Lors d'un éventuel entretien d'embauche, son contenu sera souvent mis à profit par le recruteur pour engager une conversation visant à mieux vous connaître. Les simples mention "cinéma, lecture, sport" sont à proscrire. Soyez plus précis, et surtout sincère, ce qui vous permettra d'avoir des arguments à développer si le sujet est abordé en entretien.

CV avec ou sans photo ?

Les deux alternatives ont leurs partisans, et le débat n'est pas tranché. Légalement, sélectionner un candidat sur son apparence relève de la discrimination, à l'exception de quelques secteurs d'activité bien déterminés. Dans un monde idéal, le CV sans photo devrait donc être la règle. Dans le monde réel, il en va tout autrement. Nous vivons dans une civilisation de l'image. Tout naturellement, une photo avenante retiendra l'attention et imprégnera la mémoire du recruteur, alors qu'un CV sans photo, à compétences égales, aura tendance à se faire oublier.

Si vous optez pour le CV avec photo, celle-ci doit remplir sa mission, et non vous desservir. Un portrait réalisé par un professionnel, sur fond neutre, sera un plus, alors qu'un selfie à la va-vite ou un fade photomaton sont à proscrire. Sourire et tenue sérieuse sont bien sûr de rigueur. Privilégiez une pose naturelle, mais sans excès de décontraction. Vous devez ressembler à la personne que vous êtes vraiment, sinon le décalage vous portera préjudice lors d'un éventuel entretien d'embauche.