10 conseils pour réussir son entretien d’embauche

 

Comment réussir son entretien d'embauche ?

 

Vous passez bientôt un entretien d’embauche ? Si votre parcours d’études et vos expériences professionnelles sont déterminants, votre apparence compte aussi. Le saviez-vous ? Moins de deux secondes sont nécessaires pour se forger une opinion inconsciente sur les gens. Code vestimentaire, attitude gestuelle, sourire absent ou répartie maladroite… tout sera minutieusement scruté ! Voici nos 10 conseils pour vous aider à réussir un entretien d’embauche dans la forme et dans le fond.

Avant l’entretien d’embauche

Vos aînés vous le diront… un entretien d’embauche se prépare longtemps à l’avance. De la même manière que les oraux effectués dans le cadre des études, votre succès repose sur la performance du Jour J. Qu’il le veuille ou non, le recruteur jugera aussi votre apparence. Peu importe s’il travaille pour une grande entreprise, une start-up innovante ou une association caritative. Il possède ses attentes, ses valeurs et son persona. Il est donc important de bien connaître les protagonistes clés : lui, vous… et l’entreprise ! Voici les quatre étapes à suivre pour réussir votre préparation.

1) Découvrez les missions attendues

Comment préparer son entretien d’embauche en amont ? Tout d’abord, accordez-vous le temps nécessaire. Si vous finissez vos études et qu’il s’agit de votre première expérience, n’hésitez pas à y passer plusieurs heures. Il est préférable d’investir du temps au début afin d’en gagner par la suite ! Pour débuter, vous pouvez imprimer la fiche du poste et prendre des notes sur les missions et les compétences attendues. Faites une liste de vos questions et n’hésitez pas à consulter d’autres petites annonces pour y voir plus clair. Comprenez-vous bien la mission décrite ? Comment pourrez-vous prouver votre motivation pour ce poste ?

2) Renseignez-vous sur l’entreprise

Si la mission est claire pour vous, prenez soin, ensuite, de bien connaître votre future entreprise ! Quelle est son activité principale ? Quelle est son histoire et quelles sont ses valeurs ? Comment présente-t-elle ses objectifs annuels ? Faites aussi le point sur son fonctionnement, sur ses produits et sur ses services. Pour vous renseigner de manière fiable, vous pouvez prendre des notes à partir de plusieurs ressources :

  • Site internet
  • Profils LinkedIn
  • Articles de presse
  • Témoignages d’employés, de clients ou de fournisseurs...
  • Cette étape de préparation est primordiale pour faire valoir votre sérieux et votre motivation. Vous pourrez ensuite plus facilement éclaircir ce que VOUS pourrez lui apporter.

    3) Faites le point sur vos atouts

    Votre CV s’est retrouvé en haut de la pile ? Ce n’est pas un hasard ! Vous êtes convoqué à cet entretien d’embauche, car vous avez toutes les chances de le réussir. Pour cela, il vous faut procéder à l’indispensable travail d’introspection qui précède ce genre d'exercice. Voici quelques questions auxquelles vous devrez pouvoir répondre le Jour J :

  • Qui suis-je ?
  • Quel est mon parcours ?
  • Pourquoi cette candidature ?
  • Quelles sont mes qualités ?
  • Que puis-je apporter ?
  • Quelles sont mes valeurs ?
  • Les réponses vous mèneront vers LA question principale à laquelle répondre : « Pourquoi suis-je la personne la plus compétente pour ce poste ? Pourquoi me choisir, moi ? ». Prendre le temps d’analyser vos atouts, c’est mettre toutes les chances de votre côté. Pendant cette étape, anticipez bien les questions que votre interlocuteur pourrait vous poser. N'hésitez pas à les écrire.

    4) J-1 : attention aux derniers détails !

    Le jour précédent votre entretien d’embauche, récitez votre pitch une dernière fois. La petite astuce ? Enregistrez-vous ! Vous pourrez réajuster plus facilement le contenu et travailler davantage votre intonation. Cet exercice vous aidera aussi à prendre confiance en vous. Enfin, pensez à vous détendre. C’est une journée idéale pour aller au cinéma avec des amis, prendre un bain chaud, lire votre magazine préféré… Le soir venu, rangez votre CV, programmez votre réveil… et accordez-vous 8 heures de sommeil !

    Pendant l’entretien d’embauche

    Voici venu le Jour J ? Pas d’inquiétude, vous êtes bien préparé ! Veillez seulement à suivre les quelques conseils suivants.

    5) Soignez votre dress code

    Attention à votre code vestimentaire… Même si vous postulez pour une petite association ou une start-up jeune et dynamique, n’adoptez pas un look négligé. Quel style privilégier ? En analysant les valeurs de votre recruteur, vous pourrez cerner le dress code de l’entreprise. Adoptez-le également pour faire bonne impression.

    6) Soyez souriant et assuré

    Vous avez serré la main de votre interlocuteur avec dynamisme ? C’est parfait ! Votre assurance sera ensuite reflétée par le ton de votre voix et les gestes que vous employez. Pensez à parler assez fort, de manière calme et fluide. Veillez à bien respirer pour éviter l’augmentation du stress. Enfin, gardez vos mains sur la table, sans être trop figé ou actif.

    Notre astuce ? Entraînez-vous avec des amis et filmez-vous ! Tour à tour, passez en position de recruté à recruteur. Vous aurez alors une vision d’ensemble et vous saurez intuitivement quelle gestuelle adopter.

    7) Parlez de vous avec finesse

    Si la forme compte… le contenu aussi. Lorsque vous répondez aux questions, faites attention à rester poli et mesuré. Ne soyez pas trop extravagant dans vos propos et ne vous dénigrez pas non plus. Si vous êtes là, c’est que vous le valez ! Le plus efficace est de rester clair, concis et authentique. Ne perdez jamais de vue la question de votre interlocuteur.

    8) Le point sur les questions à poser...

    La fin de l’entretien d’embauche arrive à grands pas et voici venu le fameux et redouté : « Avez-vous des questions ? ». Une absence de questions pourrait passer pour un manque d’intérêt, et vous décrédibiliser... Il est donc primordial d’en garder quelques-unes sous le coude. Pour ne pas vous retrouver en panne d’idées, vous pouvez les préparer en amont et les noter sur une feuille.

    9) ...et les remarques à éviter !

    Pas d’erreur toutefois… certains propos sont à éviter ! Pourquoi ? Ils sont trop convenus ou pourraient ternir votre image. Pour commencer, n’agissez pas comme si votre vie dépendait de ce poste (même si c’est le cas !). Il est préférable de parler en termes d’envie ou d’attentes que de besoins. Évitez aussi de critiquer votre ancien employeur et ne faites aucune allusion à votre stress potentiel.

    Et après l’entretien ?

    10) Restez motivé !

    Ne vous faites pas oublier après votre entretien d’embauche ! Vous pouvez envoyer un email poli et enthousiaste le lendemain pour confirmer votre motivation. Un deuxième entretien est au programme ? Faites le bilan à la suite du premier et affinez vos recherches./

    Nos modèles de CV à télécharger